Machines

Chargeuse

La chargeuse permet d'ouvrir et de répartir une matière fibreuse de manière régulière et exploitable.

  • La chargeuse est conçue pour l’ouverture et le mélange des fibres naturelles et synthétiques comme le lin, le chanvre, la laine, le coton et encore plus. La machine est utilisée pour le chargement de teilleuses d’étoupes, de cardeuses, d’effilocheuses ou de séchoirs.

    Les matériaux à travailler sont amenés jusqu’au tapis de chargement au moyen d’une bande d’alimentation ou via une trémie. Ce tapis, muni de lattes à aiguilles, amène la matière en partie haute de la machine.

    A la sortie de la machine les matériaux sont libérés du tapis à latte par peignage inversé et transmis à une prochaine étape via une glissière ou un convoyeur de sortie.

  • La vitesse du tapis à aiguilles et celles des peignes avant et arrières sont indépendamment réglables. De ce fait, la machine peut être adaptée selon les matériaux à travailler (fibres longues ou courtes) et au débit souhaité en sortie.

    Pour les lignes automatiques un convoyeur de réserve est placé à l’entrée. Un contact de niveau veille à ce que la machine reçoive une charge constante de façon que l’on puisse travailler sans intervention manuelle pendant un certain temps (dépendant de la longueur du convoyeur et de la consommation).

    Chargeuse surélevée avec long tapis d'entrée.
  • Plus de 100 ans d'expérience

  • Projets

    Clé-en-main

  • Membre du
    Valtech Group